130482163-1 Régime d'obésité : habitudes alimentaires - Medespoir obésité

Régime d’obésité

cause de l'obésité
Quelle est la cause de l’obésité ?
9 août 2019
succès d’une intervention bariatrique
Comment évaluer le succès d’une intervention bariatrique ?
24 septembre 2019
régime d'obésité

L’obésité se caractérise par un excès de poids résultant d’une augmentation de la graisse corporelle. Une personne est considérée comme obèse lorsque son indice de masse corporelle est supérieur à 30 kg / m². Il est important de préciser que l’obésité doit être traitée comme une maladie chronique et que son traitement doit être envisagé à long terme.

L’objectif principal est de parvenir à un changement de mode de vie permettant une diminution progressive de la masse grasse et le maintien du poids perdu au fil du temps.

Petits changements, grands résultats !

Tout d’abord, il est nécessaire de modifier les habitudes alimentaires :

  • Introduisez de nombreux fruits et légumes crus et cuits (au moins cinq unités par jour), du lait écrémé, des grains entiers.
  • Choisissez des coupes de viande et de poisson maigres. Faites-les cuire avec des procédés allégés (cuits au four, grillés, cuits à la vapeur, papillotes, etc.)
  • Surveillez les quantités et essayez de réduire progressivement la consommation de sel et d’alcool.
  • Buvez au moins 1,5 à 2 litres d’eau par jour.
  • Préparez un petit déjeuner complet, planifiez les menus à l’avance et distribuez les repas en au moins cinq prises afin d’éviter les collations.

Cependant, si nous limitons les changements dans les aliments, il sera plus difficile pour nous d’atteindre notre objectif. Il est essentiel d’accompagner ces modifications de l’alimentation d’une augmentation progressive de l’activité physique quotidienne.

Il ne s’agit pas de devenir un athlète du jour au lendemain, ni de faire une activité épuisante que nous sommes incapables de maintenir avec le temps. Au contraire, nous devons opter pour une activité que nous pouvons facilement inclure dans notre routine afin de garantir votre conformité quotidienne.

Par exemple, marcher pour aller au travail, en cours ou au marché, descendre du métro ou du bus quelques arrêts avant et marcher le reste du chemin, garer la voiture plus loin que d’habitude, remplacer l’ascenseur par l’escalier, sortir se promener, faire du vélo, etc.

Par conséquent, il est inutile de suivre un régime miracle ou à la mode qui entraîne une perte de poids rapide au détriment des muscles et de l’eau, car, en raison de ses caractéristiques irréelles, il ne peut être maintenu à long terme.

Faux mythes sur l’obésité

Certains mythes ou idées fausses sur la nourriture et le traitement de l’obésité doivent être clarifiés :

  • Les fruits grossissent s’ils sont consommés en dessert : la nourriture est toujours digérée de la même manière, quel que soit l’ordre dans lequel elle est ingérée, sans que cela affecte sa valeur calorique. Ce qui est certain, c’est que si le fruit est consommé au début, sa teneur en fibres peut augmenter le sentiment de satiété.
  • Les glucides prennent plus de poids que les protéines : les deux fournissent 4 kilocalories par gramme de nutriment.
  • Boire de l’eau pendant les repas fait grossir : l’eau est un nutriment alcalin, elle ne fournit donc pas de calories ni de graisse. Une autre chose est la rétention d’eau qui se produit avec certaines maladies, mais cela n’a rien à voir avec une augmentation de la graisse corporelle.
  • Les toasts sont moins gras que le pain : ils ont la même valeur calorique. Ils ne diffèrent que par le fait que le pain grillé contient moins d’eau.
  • Les vitamines augmentent l’appétit : il est pleinement prouvé qu’aucune vitamine ne stimule l’appétit.