Comment évaluer le succès d’une intervention bariatrique ?

régime d'obésité
Régime d’obésité
10 septembre 2019
Avantages chirurgie de l'obésité
Avantages chirurgie de l’obésité
4 octobre 2019
succès d’une intervention bariatrique

En analysant le critère de la réduction de poids, le paramètre permettant d’évaluer son succès est ce qu’on appelle la perte de poids excédentaire. La perte de poids moyenne et le maintien du poids augmentent progressivement avec les procédures suivantes : anneau gastrique ajustable (45% en moyenne), gastroplastie verticale (54% en moyenne), pontage gastrique (58% moyenne) et la déviation biliopancréatique (66% en moyenne).

Un critère d’évaluation plus strict est celui de Reinhold. L’évaluation de Reinhold est la seule qui, au lieu de prendre en compte le point de départ, tient compte du point d’arrivée. Cette classification ne repose pas sur l’entité de la surcharge pondérale perdue, mais exprime, en revanche, le succès ou l’échec basé sur le résultat final, précisément en relation avec la surcharge pondérale résiduelle. Les 5 catégories de résultats affichées sont les suivantes :

  • Excellent, si le surpoids résiduel est <25%
  • Bon, si le surpoids résiduel est de 26 à 50%
  • Modeste, si le surpoids résiduel est compris entre 51 et 75%
  • Faible, si le surpoids résiduel est de 76 à 100%
  • Faillite, si le surpoids résiduel est de 100%.

Le pourcentage des différents patients dans chaque classe exprime le résultat réel en termes de perte de poids. Une surcharge pondérale inférieure à 50% correspond approximativement à un IMC inférieur à 35 kg / m2. Récemment, par conséquent, la valeur résiduelle de l’IMC a également été adoptée comme critère d’évaluation du résultat, qui devrait en réalité être inférieur à 35 kg / m2 pour définir le succès d’une procédure chirurgicale.

Une perte de poids ou une récupération de poids importante après un résultat initial valide (ou même à moyen terme) peuvent nécessiter une intervention chirurgicale, qui peut consister en une correction de la procédure initiale ou en une conversion en une autre opération bariatrique, généralement de type plus complexe et avec un mécanisme différent. Cela devrait évidemment être considéré comme un échec de la procédure.