Chirurgie de l’obésité : comment soutenir une personne opérée ?

Chirurgie bariatrique
Chirurgie bariatrique : soutien et évaluation psychiatrique
1 février 2019
Le sucre et l'obésité
Le sucre cause-t-il l’obésité ?
14 février 2019

Les personnes qui subissent une chirurgie bariatrique ont généralement besoin que les gens qui lui sont proches soient présents, les soutiennent et les encouragent à tenir le coup. Suite à la chirurgie les patients subissent un changement important dans leurs relations avec les aliments ou avec leur corps, ce qui nécessite des contrôles réguliers, une évaluation et des soins auto-administrés.

Pour cela, cette demande est souvent faite aux personnes qui entourent un patient récemment opéré de la chirurgie bariatrique. Par conséquent, il est essentiel d’établir la liste des points importants à prendre en considération.

Éviter l’obsession du poids :

Il est souvent fréquent que les gens posent des questions liées au poids de la personne opérée. Que ce soit pour manifester de l’intérêt ou par simple curiosité, il est préférable d’éviter ces questions.

Cela s’explique par le fait que ces questions se focalisent généralement sur le poids ce qui provoque un sentiment d’angoisse ou une course à la perte des kilos. Sachant que la perte de poids est un processus capricieux ayant des moments de fortes descentes et d’autres de stagnation apparente.

Il est fortement recommandé de demander plutôt à la personne comment elle améliore son alimentation ou quelles sont les nouvelles habitudes qu’elle adopte pour améliorer sa vie.

Encourager une personne opérée à manger lentement et consciemment :

Il faut surtout éviter de critiquer la façon de manger d’une personne obèse ou d’une personne qui s’est fait récemment opérée de la chirurgie bariatrique. Au lieu de ça, il est conseillé de l’encourager à manger lentement, apprendre à apprécier la nourriture et savourer par conséquent chaque bouchée. Pour y arriver il faut être un bon exemple pour le malade.

Associer une vie active à une nourriture saine et équilibrée :

Une activité physique doit impérativement être associée à un régime alimentaire équilibré.  Pour stimuler l’autre et non pour juger et critiquer, il est évident que c’est appréciable d’encourager la personne concernée par l’intervention bariatrique à bouger. Pour réussir à convaincre la personne, vous pouvez par exemple marcher, courir, nager, jouer au tennis … et bien sûr, manger sainement et varier sans être obsédé.

Eviter de parler de votre régime ou d’avoir l’attitude régime :

La personne opérée ne fait pas de régime, elle ne doit pas également manger d’aliments faibles en calories ni en gras. Il n’y a pas de manière spéciale pour manger pour une personne opérée et elle ne doit surtout pas être pesée tout le temps, il faut donc éviter d’adopter une certaine attitude en tenant compte de ses différents critères. Il suffit de l’encourager d’essayer d’avoir une alimentation variée et une vie active comme les autres.